La Forêt des Gardiens (Marie-Catherine Daniel)

La Forêt des Gardiens de Marie-Catherine Daniel
Numeriklire, 2013
Série en 6 épisodes
Fantasy
1er épisode gratuit [ici]
Les suivants à 0,99 €
Sans DRM

01gardiens4001

Dans la forêt de la planète PèreMère, pendant des décennies, les mentaloups ont décimé les hommes en absorbant leur énergie mentale. Jusqu’au jour où les hommes et les femmes ont découvert les « crêtes », qui leur permettent de capter les pensées des autres mais aussi de bloquer les leurs contre les mentaloups. Tous les êtres émettent des ondes. Du plus gros prédateur au plus petit rongeur. Mais tous les êtres ne sont pas capables de les maîtriser. C’est à l’adolescence que chaque adolescent peut avoir sa crête et commencer une initiation qui va lui permettre de s’en servir.

L’automne s’achève bientôt et la jeune Méitalinoé ne sera bientôt plus une enfant. D’ici quelques jours, elle sera télépathe. Pour être initiée, elle a choisi comme parrain et marraine les parents de ses trois amis, Sturanan, Norianin et Arinou. Tous les six, ils sont à la Falaise aux Gornouilles pour l’initiation, quand un messager vient annoncer aux adultes la terrible nouvelle : il n’y aura pas de rassemblent des camps cet automne, une très grave maladie frappe les hommes et contamine la forêt. Ne sachant pas qu’il est infecté, le messager repart pour prévenir les deux derniers camps. Les quatre jeunes n’ont miraculeusement pas été contaminés, à l’instar des adultes, et ils sont envoyés à la poursuite de l’homme. Ils n’ont pas beaucoup de temps pour le devancer et prévenir les derniers camps de l’ampleur de la maladie.
Les quatre héros, deux garçons et filles de 14 et 5-7 ans, se retrouvent embarqués dans une aventure incroyable pour sauver leur village d’une étrange maladie, qui se transmet d’homme à homme. Seuls dans la forêt, ils doivent affronter le froid de l’hiver naissant, la présence des prédateurs et des renégats. Mais arriveront-ils à retrouver les gardiens légendaires de la Forêt ? Leurs péripéties sont nombreuses, les épreuves de plus en plus dures pour chacun des héros. Mais la malice de la petite Arinou, l’espièglerie de Norianin et la force de Sturanan et Méitalinoé leur permettent d’avancer dans ce parcours initiatique.

L’écriture de cette série est prenante, l’univers fantasy est riche en détails et micro-histoires.L’auteure a su créer un monde imaginaire et fantasy foisonnant, avec des animaux, des plantes et des êtres extraordinaires. Nul manichéisme, au fil de l’histoire les personnages et ce qui les entoure (humains, animaux, plantes, etc.) se révèlent plus complexes que ce qu’il aurait pu paraître. Bien que l’histoire soit focalisée sur le groupe d’enfants-ados, ce roman feuilleton n’est pas forcement et uniquement à destination d’un jeune public. Il s’agit d’un texte que adolescent et adultes peuvent lire.
Chaque personnage a un caractère fort, attachant, qui lui est propre. Celui de la très jeune Arinou m’a particulièrement plu, elle apporte fraîcheur, humour et naïveté quand la tension se fait trop forte. Les personnages sont confrontés très tôt à la mort d’amis proches, à la tristesse qui y est liée, à l’impuissance. Mais ils connaissent aussi la force de l’amitié, l’amour naissant et des rencontres qui les feront grandir.

C’est une histoire magnifique qui m’a tenue en haleine du début à la fin !

Publicités